Utilisation défibrillateur – Pacemaker/stimulateur cardiaque

Lorsqu’une personne est victime d’une crise cardiaque, les premiers secours peuvent faire la différence entre la vie et la mort. Le DSA (Défibrillateur Semi-Automatique) est un équipement indispensable pour les secouristes et les professionnels du secours médical. Cependant, lorsque la victime présente un stimulateur cardiaque, il convient de prendre quelques précautions.

Le stimulateur cardiaque est un petit appareil qui permet de réguler les battements du cœur. Il est souvent implanté sous la peau, à l’endroit où doit être posée l’électrode du DSA. Le SST (Sauveteur Secouriste du Travail) peut constater la présence d’une cicatrice et percevoir le boîtier sous la peau, sous la clavicule droite.

Dans ce cas, il est important de bien positionner les électrodes du DSA pour éviter toute interférence avec le stimulateur cardiaque. Les électrodes doivent être placées à une distance considérable du boîtier du stimulateur cardiaque, afin de ne pas perturber son fonctionnement.

Il est également conseillé de consulter un médecin en cas de doute quant à la présence d’un stimulateur cardiaque chez la victime ou en cas de questionnement sur la procédure à suivre en cas d’utilisation d’un DSA.

En résumé, l’utilisation d’un DSA est primordiale en cas de crise cardiaque, mais il est impératif de prendre en compte la présence d’un stimulateur cardiaque chez la victime. Les professionnels du secours médical doivent être formés à la prise en charge de ces situations particulières, afin d’assurer une intervention efficace tout en préservant la santé de la victime.



Laisser un commentaire